Terrorisme: "Mettre trois personnes en permanence derrière un fiché S, on n'a pas les moyens"

Terrorisme: "Mettre trois personnes en permanence derrière un fiché S, on n'a pas les moyens"
 

Radouane Lakdim, l'assaillant jihadiste de Trèbes, était fiché S depuis 2014. L'Etat a-t-il failli dans sa surveillance? Pour la GG Marie-Anne Soubré, il est impossible de surveiller de près tous les fichés S.

Votre opinion

Postez un commentaire