Tests salivaires sur les salariés: "L'entreprise n'a pas à savoir si son salarié a fumé un joint"
 

Le Conseil d'État a autorisé, par une décision prise ce vendredi, les employeurs du bâtiment à pratiquer des tests salivaires sur leurs salariés pour dépister un usage de cannabis. Les médecins du travail dénoncent sur RMC "une intrusion dans la vie personnelle des salariés".

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire