A partir du 2 juillet 2017, le TGV reliera Paris à Bordeaux en 2h05.
 

François Hollande inaugure ce mardi, en Charente, la prochaine ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux. Une ligne construite et gérée par l'opérateur privé Vinci, également concessionnaire d'autoroutes. L'exploitant, la SNCF, va donc devoir payer des péages à chaque passage de trains.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire