Thalys: "Je comprends Jean-Hugues Anglade qui s’est senti abandonné par le personnel du train"
 

Eric Brunet: "Je comprends Jean-Hugues Anglade qui s’est senti abandonné par le personnel du train". Et vous? Carrément d'accord? Carrément pas d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Carrément Brunet" sur RMC! Thalys: "Je comprends Jean-Hugues Anglade qui s’est senti abandonné par le personnel du train"

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • gege29
    gege29     

    et mr Ppepy en bon socialo continue de svir

  • Jerome bzh 5
    Jerome bzh 5     

    Comment repondre d'accord ou pas a une question mal posee ? En effet, M Anglade s'est senti abandonné par le personnel du train, ce sont ces 1ers propos. Mais on sait aujourd'hui que c'est le personnel de restauration, paniqué -et depassé par l'evenement- qu'il a vu passer devant lui. En meme temps, un controleur, apres avoir ete pointé par l'arme, a pu tirer l'alarme et alerter le conducteur sur la situation. Apres l'intervention des militaires, il a pu refaire le tour de la rame et assister les voyageurs dans le besoin, dont mr Anglade.
    Faire toute une emission polemique et un sondage sur un seul sentiment et en tirer illico presto a tort des faits et conclusions qui se revelent contraires a la realite, c'est une fois de plus tromper les auditeurs. Mais faut bien vivre et exister hein ? Pietre enqueteur va !

  • cchristine02
    cchristine02     

    Merci à Mr Anglade qui par son témoignage a mis à l'honneur les 3 américains qui principalement ont mis hors de danger les 554 passagers du thalys .Son témoignage a aussi éclairé les dysfonctionnements du service public de la SNCf car si l'on écoute ses dirigeants le personnel navigant même si il est habillé en violet n'est pas responsable de la sécurité des passagers.De ce fait il n'y avait que le contrôleur dont Mr Anglade a d'ailleurs salué le courage et qui va être récompensé qui a du assurer la sécurité des 554 passagers! merci encore de cet éclairage stupéfiant qui je le comprends dérange!

  • cchristine02
    cchristine02     

    Que de haine, de méchanceté et de jalousies envers jean hugues anglade qui par son témoignage courageux met en lumière les sentiments de ces voyageurs anonymes qui se sont sentis abandonnés par le manque d'informations et d'assistance ....Son témoignage va permettre de prendre en compte la formation des contrôleurs TGV face à ces attaques terroristes qui hélas ne font que commencer ...plutôt que de juger il faudrait l'en remercier !

  • pikoulettes
    pikoulettes     

    c'est l'hopital qui se fout de la charité ,anglade s'en prend a ceux qui on eté se "planqué" de ne pas lui avoir ouvert pour que lui aussi puissent en faire de meme!!!!!

  • nanaf76
    nanaf76     

    il c blessé en cassant la vitre pour accéder à "l'arrêt d'urgence", je vois pas pkoi c une vedette; c de la pub, il fait la une de la presse people, c tout, respect aux américains

    nanaf76
    nanaf76      (réponse à nanaf76)

    et j'ajouterai que g sauvé 1 femme d'1 viol à 2h du mat au pied de mon escalier, ya 10 ans, g pas eu ma photo dans gala, ou autres, ni interview

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à nanaf76)

    ne lui faite pas de mauvais procé
    il reagit sous l'emotion ,oubliant que cette meme peur été de l'autre coté des portes

  • sipernova
    sipernova     

    Six journalistes du Guardian ont interviewé des chercheurs et spécialistes de la fécondité qui jugent que l'Europe traverse une grave crise. Une crise que l'immigration pourrait aider à résoudre.

    De Lisbonne à Berlin, en passant par Rome et Madrid, c'est le même problème partout dans l'Union européenne: le taux de natalité a chuté ces dernières années. Tant et si bien que l'Europe semble menacée par un grave problème démographique, préviennnent des experts interrogés par six journalistes du quotidien britannique The Guardian, dans le cadre d'une grande enquête qui plaide pour un recours à l'immigration comme une solution parmi d'autres à cette crise du «manque de bébés».

  • sipernova
    sipernova     

    Six journalistes du Guardian ont interviewé des chercheurs et spécialistes de la fécondité qui jugent que l'Europe traverse une grave crise. Une crise que l'immigration pourrait aider à résoudre.

    De Lisbonne à Berlin, en passant par Rome et Madrid, c'est le même problème partout dans l'Union européenne: le taux de natalité a chuté ces dernières années. Tant et si bien que l'Europe semble menacée par un grave problème démographique, préviennnent des experts interrogés par six journalistes du quotidien britannique The Guardian, dans le cadre d'une grande enquête qui plaide pour un recours à l'immigration comme une solution parmi d'autres à cette crise du «manque de bébés».

  • sipernova
    sipernova     

    Six journalistes du Guardian ont interviewé des chercheurs et spécialistes de la fécondité qui jugent que l'Europe traverse une grave crise. Une crise que l'immigration pourrait aider à résoudre.

    De Lisbonne à Berlin, en passant par Rome et Madrid, c'est le même problème partout dans l'Union européenne: le taux de natalité a chuté ces dernières années. Tant et si bien que l'Europe semble menacée par un grave problème démographique, préviennnent des experts interrogés par six journalistes du quotidien britannique The Guardian, dans le cadre d'une grande enquête qui plaide pour un recours à l'immigration comme une solution parmi d'autres à cette crise du «manque de bébés».

  • sipernova
    sipernova     

    Six journalistes du Guardian ont interviewé des chercheurs et spécialistes de la fécondité qui jugent que l'Europe traverse une grave crise. Une crise que l'immigration pourrait aider à résoudre.

    De Lisbonne à Berlin, en passant par Rome et Madrid, c'est le même problème partout dans l'Union européenne: le taux de natalité a chuté ces dernières années. Tant et si bien que l'Europe semble menacée par un grave problème démographique, préviennnent des experts interrogés par six journalistes du quotidien britannique The Guardian, dans le cadre d'une grande enquête qui plaide pour un recours à l'immigration comme une solution parmi d'autres à cette crise du «manque de bébés».

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(3cd35f929e04c17b50c56ef59b41c666) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(383b633b503cd318cbd467db4f09b3e9) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(615c0344c4bc98af388e296a99a050f5) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(cfdbc7f55a6125dc7b702e77c1e56c2c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(32ae17fba3bae99033f6383fec0772ec) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(05a47b74a31199c1f904e07e203d52f0) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(ab807544fe5087e09fa6c3fd2657a10c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(ee35ae5c6959d735043d059550329e9f) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(cd4348ba9bb0cf17d2ed2a93d7bf62df)