L'enquête a été confiée à la gendarmerie
 

En semi-liberté, un homme s'est agacé contre les gendarmes qui voulaient l'arrêter, alors qu'il empruntait une voie d'urgence pour regagner au plus vite sa prison.

Votre opinion

Postez un commentaire