× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
François Baroin sur BFMTV et RMC.
 

Invité ce vendredi de Bourdin 2012, le ministre de l'Economie François Baroin confirme que la création d'un nouveau taux intermédiaire de TVA en France est une piste du gouvernement, mais qu'elle n'est pas encore définitivement entérinée.

Votre opinion

Postez un commentaire

62 opinions
  • mycette
    mycette     

    une autre piste, réduire le nombre des ministres,et leur suite, beaucoup trop d'inutiles.

  • jack761
    jack761     

    Encore une TVA nouvelle pour mieux embrouiller les comptabilités de tous alors qu'il serait si sobre et précis de supprimer totalement le cadeau aux cafetiers !!

  • SDF
    SDF     

    c'est promis je n'augmenterai pas les impôts.
    Dixit SARKO . Et personne ne bronche ,tous gentils dans les posts ci dessous ou dans les autres articles ,des moutons .

  • janodenice
    janodenice     

    Il faut s'en sortir donc:
    Tva à 19.6 doit passer 20.6 pour tout le monde y compris pour les restaurateurs.
    Par contre ne pas toucher aux travaux d'entretients tout simplement pour ne pas relancer le travail au noir c'est quand même simple à comprendre.
    Merci pour émission.

  • Eh oui
    Eh oui     

    ici vous voulez dire http://www.youtube.com/watch?v=d5lZwEwsj9w&feature=youtu.be ...très croustillant ...tout en silence !!

  • blatitude
    blatitude     

    il va bien falloir voir la réalité en face, la France, comme la Grèce, comme l'Italie, comme l'Espagne, comme le Portugal,on ne peut sans tombé dans l'abîme, soutenir notre train de vie, trop de dépenses et pas assez de recettes, trop de RTT et pas assez de travail. Trop d'importations et pas assez d'exportations. Trop de consommation et pas assez de production. trop de fonctionnaires et trop d'allocations, trop de bonne dette et de joyeux déficits.trop de on verra plus tard, trop de reparlons-en après les élections.

  • KKK
    KKK     

    cela arrivera tous doucement grâce a ces gens,que dis je, grâce a ces gueux aux services de l'ultra -libéralisme ente autre AMÉRICAIN ET MONDIALE .

  • Phil97116
    Phil97116     

    Messieurs les Elus ; ils seraient temps de donner l'exemple et de diminuer vos salaires, indemnisations et autres avantages matériels et financiers !! Que vous soyer Président, Ministres, Sénateurs, députés, députés européens, Maires (des grandes villes), Conseillers régionaux et généraux. etc.....Préfet, Généraux etc......

  • CJPOL
    CJPOL     

    Regardez le reportage sur la RTL concernant les députés européens qui viennent encaisser en fin de semaine.(tapez: RTL/DOTSUB/VIEW) et la oui, il y a des économies à faire, voir des remboursements à exiger et des voleurs à poursuivre.OU SONT NOS JOURNALISTES ?????????

  • Ouaff
    Ouaff     

    1981 : création de l'impôt sur la fortune.
    --------------------
    1986 : gouvernement Chirac. Supression de cet impôt.
    -------------------
    1988 : gouvernement Rocard. Rétablissement de l'ISF. Mais, pour éviter que des gens à faible revenu mais à fort patrimoine (cf plus récemment des gens de l'île de Ré) soient "pris à la gorge", Rocard crée le bouclier fiscal. Le total ISF + impôt sur le revenu ne doit pas dépasser 70% du revenu.
    --------------------------
    1995 : gouvernement Juppé. le bouclier fiscal est supprimé.
    -------------------------
    2006 : gouvernement Villepin. Rétablissement de ce bouclier. Le total ISF + impôt sur le revenu + impôts locaux (taxe foncière + taxe d'habitation) ne doit pas dépasser 60% du revenu.
    --------------------------
    2007 : présidence Sarkozy. Le total ISF + impôt sur le revenu + impôts locaux + cotisations sociales (dont CSG + RDS) ne doit pas dépasser 50% des revenus.----------------
    Que le bouclier fiscal ait été justifié dans certains cas, on peut l'admettre (encore qu'il vaudrait mieux "remettre à plat" notre système fiscal devenu inextricable). Mais, la mouture "Sarkozy" conduisait à ce que les plus riches soient exemptés des cotisations sociales. Là, ce fut une dérive.
    ----------------------------- De plus, Sarkozy avait dit qu'il n'augmenterait pas les impôts. Mais, comme il a créé de nouvelles taxes et cotisations, le système est devenu totalement injuste puisque ceux qui dépassaient 50% de leurs revenus étaient exemptés de ces taxes nouvelles.--------------Alors, Sarkozy a dû parfois créer des "usines à gaz" pour que ce ne soit pas "trop gros". Et a ainsi rendu le système encore plus inextricable.

Lire la suite des opinions (62)

Votre réponse
Postez un commentaire