× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Un candidat de la droite extrême face à Marine Le Pen
 

par Gérard Bon PARIS (Reuters) - Une coalition de petits partis d'extrême droite présentera un candidat à la présidentielle de 2012 pour contrer...

Votre opinion

Postez un commentaire

43 opinions
  • plx
    plx     

    fout le camp ! aére le plancher!

  • Geryville
    Geryville     

    Politiques,journalistes, si vous saviez ce qu'il se dit dans la France profonde,à force de soutenir la racaille,Marine Le Pen va bientôt passer pour une enfant de coeur...

  • The Reinformation Bulletin
    The Reinformation Bulletin     

    Vous censurez les patriotes, nous boycottons vos annonceurs. Adieu RMC.

  • massandre
    massandre     

    43 posts de supprimés,pourquoi? Voudriez vous amoindrir l'importance du nombre de réponses sur les thèmes du FN? VOUS NE POURREZ RIEN CONTRE LES BULLETINS EN 2012!

  • gigotd'agneau
    gigotd'agneau     

    Titi épouse les idées avancées par le FN depuis plus de 30 ans.Le FN et son électorat a été tantôt diabolisé,traité de tous les noms,tantôt étouffé par l'umps et ses médias depuis toutes ces années, maintenant que le pays est à l'agonie comme l'avait prédit le parti national,titi met le FN dans le même sac que les destructeurs-moralistes,mauvaise vue,mauvaise référence ou mauvaise foi?

  • Ouaff
    Ouaff     

    Curieux article celui de Titi 64 (0h17).
    Il dit que le FN a eu des ministres après 2002. Ah bon ? Lesquels ?-------------------------
    Il dit que le FN a eu des sièges. Oui, dans les élections à la proportionnelle (européennes et régionales). Non, dans les législatives. Quoiqu'on pense du FN, ce dernier point pose un problème. Est-il admissible qu'un parti qui a eu entre 4% et 15% aux législatives de 1988 à 2007 n'ait eu que 3 députés pendant toute cette période sur 2885 ? (1)-------------------------------------------------
    (1) Certains doivent se demander si je ne suis pas "tombé sur la tête" car ils savent qu'il y a 577 députés en France.-------------Oui, mais depuis 1988, il y a eu 5 législatures. Il n'y a eu que 3 députés FN (Yann Piat, Marie-France Stirbois, Jean-Marie Le Chevallier) élus pendant toute cette période. 3 élus (non réélus ou pas comme FN) sur 577 x 5 = 2885.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Cette candidature peut être gênante pour Marine Le Pen sur un point : la "chasse" aux parrainages. Car, on sait que c'est le point faible du FN qui a peu d'élus locaux. Mais, c'est à mon avis LA SEULE gêne.
    ------------------------------------------
    Si Marine Le Pen obtient ses parrainages, une telle candidature ne peut que l'arranger. Elle pourra ainsi larguer ce qui reste d'oripeaux d'extrême-droite (ou de droite extrême).
    ----------------------------------------------------------------------------------------------Quelles sont les critiques de Carl Lang et ses soutiens contre Marine Le Pen ?---------------Orientation républicaine, discours "étatiste" sur l'économie. Lang et ses soutiens sont dans la ligne de nombreux députés FN élus (à la proportionnelle) en 1986. Nombre d'entre eux étaient des ultra-libéraux sur la même ligne que Reagan et Thatcher. Constatons qu'avec les crises récentes, cette politique a fait faillite. Il est vrai que MLP est pour que l'État joue son rôle : pas qu'il se mêle de tout à la soviétique, mais qu'il impulse, régule et contrôle.--------------------------Orientation "laïciste". Il est vrai que bon nombre de catholiques intégristes ont intégré le FN pendant toute une période (Bernard Antony, Baeckeroot par exemple). Une éventuelle candidature Carl Lang suivrait donc cette ligne, contrairement aux positions laïques de MLP.-------------------------------Sans le dire explicitement (puisqu'ils s'intitulent "droite nationale"), les soutiens de Carl Lang reprochent à Marine Le Pen ses positions nationales à l'opposé d'un régionalisme trop poussé et de l'omnipotence de l'Europe. Sur quels éléments je me base ? Ils critiquent sa volonté de sortir de l'euro. Dans cette coalition "langiste", il y aurait Robert Spieler, ancien député FN du Bas-Rhin, un des fondateurs du mouvement "Alsace d'abord", donc un ultra-régionaliste à la limite du séparatisme. La tentative d'intégrer Jacques Bompard, proche de la Ligue du Nord italienne va dans le même sens.---------------------Rappelons que, si on trouve de nombreux ultra-régionalistes, voire séparatistes à gauche (les Verts, une bonne partie de la gauche catalane comme l'Esquerra Republicana de Catalunya, ainsi que la branche politique de l'ETA, ...), on en trouve à droite, voire à l'extrême-droite (Ligue du Nord en Italie, séparatistes flamands en Belgique, ...).--------------Cet ultra-régionalisme, voire ce séparatisme s'appuie sur l'Union Européenne ("Europe des régions").
    ---------------------------------------------------------------------------------
    Donc, une telle candidature aurait sans doute gêné Jean-Marie Le Pen dont le slogan pouvait être "pas de concurrent sur ma droite".-------------------Elle ne devrait pas gêner (politiquement) Marine Le Pen qui ne se place pas sur ce terrain. Au contraire, ça ne peut que rendre les choses plus claires pour elle. Le terrain où se situe Marine Le Pen n'est pas celui de l'extrême-droite. C'est celui du combat contre la mondialisation, du patriotisme républicain et social.--------------Or, sur ce terrain, ses concurrents sont faibles : Dupont-Aignan (qui a ma préférence) n'a pas "décollé" jusqu'ici ; Chevènement (pour qui j'ai voté en 2002) est un "vieux sage" mais il a "fait son temps" pour la présidentielle ; le PCF en déroute s'est donné au très ambigu Mélenchon (ce dernier "navigue" entre des positions patriotiques républicaines et sociales et son soutien de 1992 au traité de Maastricht qu'il continue à assumer) ; Montebourg n'est candidat qu'aux primaires du PS et soutiendra ensuite le candidat officiel probablement mondialiste et européïste, etc....
    ----------------------------------------------
    Donc, une candidature d'extrême-droite rendrait plus claire celle de Marine Le Pen. Il lui reste toutefois "un os" : le fondateur, président d'honneur du FN, son propre père Jean-Marie Le Pen. Ses déclarations intempestives (surtout sur la forme) concernant ce qui s'est passé en Norvège n'ont pas arrangé Marine LP.-------------------Son pouvoir pendant la campagne de MLP risque surtout d'être un pouvoir de nuisance.

  • still
    still     

    Tu fais parti de ce vivier tenu par le système,petites bulles dans petit bocal.Continue surtout à ne pas voter tu fais leur affaire,et pas de blablabla comme tu dis...

  • JMB83
    JMB83     

    Quand on ne comprend pas un texte , ce qui est excusable vu votre profil politique,il n'y a pas de honte à s'en faire expliquer la substance moelle : " Je pense que beaucoup de français rejoignent le camp de Marine...." En l'occurrence c'est l'inverse .

  • titi64
    titi64     

    Je préfère ne pas voter que de voter pour des opportunistes qui n'ont soif que de pouvoir et fortune sur mon dos.
    Et si je braille, c'est justement parce-que c'est pas normal........
    Et je n'ai pas la prétention de faire changer d'avis des gus obnubilés par tel ou tel personnage uniquement sur du blabla car ca existe depuis la nuit des temps !

Lire la suite des opinions (43)

Votre réponse
Postez un commentaire