Un livreur d’Uber Eats porte plainte après avoir été traité d'"esclave" par une cliente. Les livreurs, des "esclaves" des temps modernes?

Uber
 

Un livreur d’Uber Eats porte plainte après avoir été traité d’esclave par une cliente. Est-ce que les livreurs sont les nouveaux "esclaves"? 
- Laurent Neumann : OUI, et on est tous responsables ! Plateformes, clients et Etat. 
- Emmanuel Lechypre : NON, il y a sans doute des abus, mais c’est un progrès considérable.   Un livreur d’Uber Eats porte plainte après avoir été traité d'"esclave" par une cliente. Les livreurs, des "esclaves" des temps modernes?