En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_914QZ.jpg
 

Des cartons en pagaille, des habits usés, de la paperasse abandonnée. Devant le dépôt sauvage de détritus dans sa commune, Jean-Philippe Vichard, maire de Breuil-le-Vert (Oise), a pris le parti de dénoncer le nom des pollueurs… sur Facebook. Une délation qui vise, selon l'édile, à la dissuasion. Il s'explique pour RMC.fr.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire