Un maire est obligé de retarder la rentrée: "Le budget 2017 n'a jamais été prévu sans les contrats aidés"
 

Avec la réduction d'un tiers des contrats aidés d'ici à 2018, de nombreuses communes sont en difficulté à quelques jours de la rentrée.

Votre opinion

Postez un commentaire