"Un risque qui se rapproche de ceux que l’on a dans l’aviation civile": pourquoi il ne faut pas avoir peur de l'anesthésie générale

Le professeur Francis Bonnet médecin anesthésiste à l’hôpital Thonon à Paris et administrateur de la société française d’anesthésie et de réanimation.
 

Après la mise en examen d'un anesthésiste soupçonné de 24 cas d'empoisonnement dont 9 mortels, l'administrateur de la société françaises d'anesthésie et de réanimation tient à rassurer sur la pratique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire