× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Sommet franco-italien sur fond de crise libyenne
 

par Emmanuel Jarry et James Mackenzie PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi tenteront mardi à Rome de ramener un peu de sérénité...

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • citoyen0359
    citoyen0359     

    comme d habitude bla bla bla et rien ne se règleras, on le c est tres bien cela fait des années que c est comme ça

  • gege29
    gege29     

    le bal des faux culs de l'europe
    avec un sarko qui a passe outre le vote des francais et qui pleure aujourd'hui

  • jeanca1313
    jeanca1313     

    Imaginez...Imaginez un référendum sur l'Europe aujourd'hui.
    OUI ou NON voulez-vous sortir de la communauté européenne.
    Quel serait le résultat ?
    Sans surprise 70 % de OUI...
    Un cauchemar pour la pensée unique ! Et j'entends déjà les députés et technocrates européens bien-pensants crier haro sur les "euroseptiques", les traitres, les judas qui osent avoir un avis contraire.
    Sortir de l'Europe, retrouver le franc une catastrophe planétaire...
    Et l'Angleterre qui n'a pas signé Schengen et conservé sa livre sterling a-t-elle disparu ?
    Malgré la crise financière en Angleterre, c'est paradoxalement un journal britannique "The Economist" qui titrait récemment : "Tout va mal en France : le président de la République bat des records d'impopularité, les socialistes sont hors jeu, Marine Le Pen monte dans les sondages, les français sont découragés et moroses". Ce journal s'inquiétant également du fait qu'il est peu vraisemblable que de nouvelles réformes d'ampleur soient lancées avant 2012, alors que la France ne peut se permettre de se reposer sur des lauriers avec un taux de croissance faible et une forte réduction de ses exportations.
    Et ce scandaleux débat télévisé de M. Cohn Bendit l'Européen qui fait la morale à nos voisins helvètes concernant sa démocratie est symptomatique. Il interpelait un élu suisse afin que le peuple helvète revote au motif que le résultat des votations sur les minarets ne lui convenait pas...La Suisse elle souveraine, avec ses votations sans scrutin majoritaire, sans alliance, sans "front républicain", avec une participation massive... La Suisse avec ses 3 % de chômeurs et des déficits publics ridicules, a de quoi contrarier M. Cohn Bendit dans sa tour d'ivoire de Bruxelles luxueuse et très coûteuse financée par les contribuables européens...
    Le fait que le parti des Verts ne réagisse pas à de tels propos incohérents, arrogants et méprisants est inquiétant.

    Si on définit la démocratie, comme le mot lui-même l’indique, par le pouvoir du peuple, le système politique établi actuel n’est donc pas démocratique.
    Pour preuve le fameux traité de Lisbonne. Le peuple vote NON et c'est une panique européenne qui s'en suit. Certains États tétanisés font voter en catimini par les parlementaires ce traité afin d'éviter le suffrage universel.
    Le peuple est-elle la source du pouvoir ? Quelle est la source ultime de légitimation pour les hommes politiques ? Les élections bien sûr.
    Sans vote démocratique, le traité de Lisbonne n'est donc pas légitime.
    "L'Europe une dictature ?" est un titre un tantinet provocateur mais parfois la fiction rejoint la réalité.
    A l'instar de l'Égypte, de la Tunisie, l'Europe et son pouvoir non légitimé par le peuple aura un avenir sombre. Les élites et technocrates ne pourront pas imposer une société libérale et multiculti que la population refuse. La montée des votes nationalistes, l'abstentionnisme qui atteint des records démontrent le désaveu face à un pouvoir de plus en plus contesté et contestable.
    Les élites européennes sont complètement déconnectées de la réalité, car elles vivent dans un monde séparé de la majorité des gens.
    L'Europe se construit avec mais pas contre le peuple souverain....

  • PILE ET FACE
    PILE ET FACE     

    D'un côté je comprends les italiens qui ont envi de se débarrasser des envahisseurs et de l'autre côté les français qui n'ont pas envi d'être envahis. mais je ne comprends pas que l'ITALIE et la FRANCE ne puissent pas s'entendre puisque l'un et l'autre subissent le mêmes contraintes

  • smaghe
    smaghe     

    ils sont que deux en europe

    c'est beau la solidarité europeenne

  • renoir
    renoir     

    Les immgrés tunisiens sont déjà en France et ceux qui sont en rétention sont aussitôt libérés par les juges et immédiatement pris en charge par les assos pour leur remplir les papiers donnant les aides . Certains même déjà en France sont repartis en Italie aller chercher le passeport de Berlusconi . En attendant 350 millions d'euros pour la Tunisie , 400 millions pour la côte d'Ivoire sans même exiger qu'ils restent chez eux , voilà que les deux chefs proposent 10 milliards d'euros pour l'Afrique .Bravo mais c'est nous qui payons et on voudrait bien donner notre avis sinon on va crier Ben Ali revient ! Nous on voulait juste qu'on nous laisse notre poste d'instit pour nos petits de la maternelle avec un petrmis de séjour de quelques années pour le prof qui sera nommé . Mais ça coûte trop cher un poste d'instit et pourtant c'est juste un tour d'hélico de la force Licorne que nos impôts payent sans nous demander notre avis ......Et on s'étonne de la montée des extrêmes ....

  • contribuablefatigué
    contribuablefatigué     

    Je vous fais le dialogue : "Bon dis donc Nico, qu'est ce que tu fais là ??? Moi je ne peux pas recevoir tous ces immigrés sur mon territoire, c'est pas possible. j'ai été élu avec les voix de la ligue du nord et je ne peux pas si je veux continuer à avoir ma majorité à l'assemblée les laisser s'ammasser dans mes pays si tu les refoules à la frontière.
    Bon écoutes Silvio, moi je ne peux pas tous les laisser rentrer sans rien faire et sans rien dire à la télé. Tu sais bien que l'année prochaine c'est les élections chez moi et que l'immigration c'est un sujet brûlant qui sera un thème majeur de la campagne. Il faut que l'on me croit ferme la dessus. Alors on va faire un truc. je vais remettre en cause l'Europe et ses obligations, comme ça toi tu peux les laisser rentrer et moi je ne peux pas les empêcher de circuler dans mon pays, ça te va ???" " Sinon avec les juges comment ça se passe ??"

Votre réponse
Postez un commentaire