L'avenue Serge Dassault a remplacé une partie du boulevard Jean Jaurès.
 

Le conseil municipal de Corbeil-Essonnes a transformé en 2015 une partie du boulevard Jean Jaurès en avenue Serge Dassault. Pour contrer cette décision, des habitants organisent ce vendredi un référendum citoyen. Ulysse Rabaté, conseiller municipal d’opposition à Corbeil-Essonnes, est scandalisé que le nom de l’ancien maire de la ville, condamné pour fraude fiscale, remplace celui de Jean Jaurès. Il s'exprime sur RMC.fr.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Steven Vourch
    Steven Vourch     


    M. Dassault n'a pas à donner son nom à une rue. Il ne le mérite simplement pas.

Votre réponse
Postez un commentaire