Une cinquantaine de collaborateurs parlementaires ont décidé de saisir les Prud'hommes face à leur député
 

INFO RMC - Près de 1.400 assistants parlementaires vont perdre leur emploi après le bouleversement politique occasionné par les législatives. Une cinquantaine d'entre eux protestent contre le motif de leur licenciement. Jusque-là, ils sont licenciés pour motif personnel et veulent requalifier cela en licenciement économique. Pour se faire entendre, ils ont décidé de saisir les Prud'hommes.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire