Une semaine à 4 jours pour éviter les licenciements: une bonne idée?
 

Le premier syndicat allemand, IG Metall, qui représente 2,3 millions de salariés, a proposé d'ouvrir des négociations en vue d'un passage à la semaine de travail de quatre jours afin de limiter les suppressions d'emploi dans l'industrie automobile. Une mesure accueillie favorablement par certains ministres du gouvernement Merkel. La semaine de quatre jours pour tous pourrait permettre de "conserver les emplois dans l’industrie au lieu de les détruire", défend Jörg Hoffmann, le président du syndicat.   Une semaine à 4 jours pour éviter les licenciements: une bonne idée?

Votre opinion

Postez un commentaire