000_CY2LW.jpg
 

Dès le 1er janvier prochain, il n'y aura plus 3, mais 11 vaccins obligatoires. Et les "anti-vaccins", qui estiment que certains de ces produits sont nocifs, entendent bien s'y opposer. Ils se rassemblent devant le ministère de la Santé ce samedi après-midi. RMC les a rencontrés en amont.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire