Renaud Lavillenie, en juillet 2013.
 

Renaud Lavillenie va tenter de décrocher ce lundi après-midi à Pékin le titre de champion du monde de saut à la perche, le seul qui lui manque. Invité de Jean-Jacques Bourdin, son frère prévient : "ce sera un concours dur".

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire