Pour Valérie Pécresse, l'affaire MAM est close