police
 

Plusieurs policiers visés par des enquêtes de l'IGPN pourraient être jugés d'ici la fin de l'année après des violences sur les gilets jaunes. Sur RMC, le syndicat Alliance y voit une façon de jeter en pâture les policiers.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire