Violences dans les lycées: autorités laxistes?
 

55 jeunes, ont été placés en garde à vue après de violents incidents survenus à Saint-Denis. Les violences ont débuté par des jets de fumigènes dans l’enceinte de cet établissement situé dans le quartier réputé difficile du Franc-Moisin. En route pour le centre-ville, les jeunes ont ensuite détruit du mobilier urbain. Face à ces incidents, l'opposition s’est précipitée pour dénoncer le laxisme du gouvernement. Violences dans les lycées: autorités laxistes?