En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Violences du 1er mai: "Avant j'étais contre les destructions, maintenant je les comprends"

Violences du 1er mai: "Avant j'étais contre les destructions, maintenant je les comprends"
 

Le défilé du 1er mai a été très perturbé dans la capitale avec plus de 250 interpellations et 102 personnes encore en garde à vue. Des magasins ont été saccagés et il y a eu des affrontements avec les forces de l'ordre. Véronique, militante CGT, comprend ces violences même si elle n'est pas en faveur de celles-ci.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire