Violences du 1er mai: "On attend des décisions de justice qui marqueront les esprits"
 

Ce mercredi soir, trois personnes, dont un mineur, ont été déférées devant un juge. L'un a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour port d'armes prohibé.  

Votre opinion

Postez un commentaire