Voitures-radar "privées": "Autant qu'un gendarme soit payé pour une fonction conforme à sa qualification"
 

Le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe est venu défendre le fait que le pilotage des voitures-radar, qui font "presque tout toutes seules", ne soient pas conduites par des gendarmes ou des policiers.

Votre opinion

Postez un commentaire