rmc

9.000 euros d'amende pour avoir ouvert des bouches à incendie cet été: "C'est le coût du gaspillage d'eau"

La mairie d'Asnières réclame 9.000 euros à trois adolescents qui avaient ouvert des bouches à incendie pendant la canicule. Ce mardi dans les GG, le maire LR de la ville, Manuel Aeschlimann, a nié vouloir "faire un exemple", mais estime qu'il s'agit là du coût du gaspillage d'eau.

Mise en ligne le 31/10/2017

Sur le même sujet