rmc

"Abaoud, une toute petite cervelle, sans charisme particulier" Zineb El Rhazoui

La journaliste de Charlie Hebdo, rescapée des attentats du 7 janvier 2015, publie "13, Zineb raconte l'enfer du 13 novembre." La journaliste a "tenté de dresser le portrait" posthume du cerveau présumé des attentats, Abdelhamid Abaoud. Un personnage qu'elle qualifie de "toute petite cervelle, sans charisme particulier, frimant avec sa moto au bled au milieu de la jeunesse pauvre". Enfin, pour Zineb "le coran est un texte difficile a comprendre comme le latin pour la langue française."

Mise en ligne le 25/03/2016

Sur le même sujet