rmc

Activités de Lafarge en Syrie: "Il est temps que cette entreprise réponde de ses actes"

Un an après les premières révélations, l'enquête sur le cimentier franco-suisse LafargeHolcim, mis en cause pour avoir indirectement financé des groupes armés en Syrie dont l'organisation jihadiste Etat islamique, a été confiée à trois juges. Une décision qui réjouit Me Marie Dosé, avocate de l'association Sherpa et de 11 employés syriens qui ont travaillé pour le cimentier.

Mise en ligne le 14/06/2017

Sur le même sujet