rmc

Affaire Benalla : "Emmanuel Macron a perdu de son autorité, il est descendu de son piédestal et a dévalorisé la parole présidentielle."

"Dans l’affaire Benalla, la presse a joué son rôle." affirme Wallerand de Saint-Just. Le trésorier du Rassemblement national (ex-FN), invité du Grand Oral des Grandes Gueules, explique : "Emmanuel Macron a cru qu’il pouvait créer ses propres structures, sa propre garde rapprochée. Lorsque l’affaire a éclaté, il ne s’est pas exprimé. Il a eu tort. Il a donc perdu de son autorité, il s’est démonétisé, il est descendu de son piédestal et dévalorisé la parole présidentielle."

Mise en ligne le 13/08/2018

Sur le même sujet