rmc

Affaire Théo, un accident : "Les bras m’en tombent, je suis sidéré"

Jeudi dernier, Théo (22 ans) était la victime d'une très violente interpellation par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois. Après la mise en examen des quatre agents qui ont procédé à l'interpellation du jeune homme, l'IGPN a rendu les premières conclusions de son enquête. La version de la police des polices contredit celle de Théo, qui a dénoncé des faits de viol avec matraque. L'IGPN ne conteste pas la pénétration et les violences, mais assure qu'il s’agirait d’un accident. Ses conclusions pourraient ainsi obliger la juge d’instruction à requalifier les faits. Par ailleurs, la magistrate n'aurait pas encore pu visionner la vidéosurveillance en raison d'un problème technique. La version avancée par l’IGPN a "sidéré" Karim Zéribi. Selon le président de l’Agora des dirigeants France-Algérie : "les bras m’en tombent, ils dédouanent à une vitesse extrêmement rapide la responsabilité des fonctionnaires de police" avant de conclure "ça n’est pas acceptable en l’état"

Mise en ligne le 09/02/2017

Sur le même sujet