rmc

Après les explosions à Beyrouth liées au nitrate d’ammonium, la colère monte chez les habitants

La double explosion à Beyrouth serait liée au stockage de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium conservé depuis 2014 dans un hangar du port sans mesure de précaution. Un sentiment de colère est en train de monter chez les habitants

Mise en ligne le 06/08/2020

Sur le même sujet