rmc

"Aujourd'hui, ce qui fait baisser la mortalité, ce n'est pas la répression, c’est la robustesse des voitures et les infrastructures !"

Le nombre de morts sur les routes de France a atteint son plus bas historique en 2018, avec 3.259 tués, a annoncé ce lundi le Premier ministre, Edouard Philippe. Pour autant, la mesure entrée en vigueur le 1er juillet dernier a connu une forte contestation des Français. Pour Didier Giraud : "Aujourd'hui, ce qui fait baisser la mortalité au volant, ce n'est pas la répression, c'est la technicité des voitures et les routes aménagées !"

Mise en ligne le 28/01/2019

Sur le même sujet