rmc

"Aujourd'hui on n'est plus ne état d'urgence mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas garder un état de haute sécurité (...) Imaginez si des terroristes avaient infiltré les manifestations"

"Aujourd'hui on n'est plus ne état d'urgence mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas garder un état de haute sécurité (...) Imaginez si des terroristes avaient infiltré les manifestations"

Mise en ligne le 03/05/2018

Sur le même sujet