rmc

Barcelone: "Hier, je n’ai pas entendu un seul journaliste NOMMER l’ennemi: l’islam radical !"

Un van a percuté la foule jeudi sur la Rambla de Barcelone, faisant au moins 13 morts. L'attentat a été revendiqué par Daech. Et alors que le conducteur est toujours en fuite, "cinq terroristes présumés" ont été abattus au cours de la nuit par la police à Cambrils, au sud de la capitale catalane. Une femme, blessée dans cette seconde attaque, a succombé à ses blessures. Alain Marsaud, ancien magistrat anti-terroriste, est catégorique : il faut pouvoir appeler l’ennemi par son nom.

Mise en ligne le 18/08/2017

Sur le même sujet