rmc

Bébés nés sans bras: une nouvelle enquête est lancée

L'annonce a été faite par la ministre de la Santé qui juge l'absence de réponses "insupportable". Agnès Buzyn a annoncé hier (chez RTL) que l'Anses et Santé publique France allaient tenter de déterminer les causes de ces malformations, qui apparaissent par groupes dans des zones données.

Mise en ligne le 22/10/2018

Sur le même sujet