rmc

Bosal : "on cassera s'il faut", préviennent les salariés en colère

Les ouvriers du sous-traitant automobile Bosal-le-Rapide à Beine-Nauroy (Marne), filiale du groupe néerlandais Bosal, menacent toujours d'incendier leur usine pour obtenir de meilleures primes extra-légales après la liquidation judiciaire de l'entreprise en février. Bourdin Direct est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

Mise en ligne le 28/03/2014

Sur le même sujet