rmc

Brunet & Neumann: Clause Molière: bonne ou mauvaise initiative ? - 16/03

La Clause Molière consiste à interdire les travailleurs de parler une autre langue que le français sur certains chantiers. Plusieurs régions françaises l'ont déjà appliqué. Que cache cette mesure ? Les entreprises en charge des chantiers publics ne doivent-elles donc engager que des employés qui parlent français ? - Bourdin Direct, du jeudi 16 mars 2017, sur RMC.

Mise en ligne le 16/03/2017

Sur le même sujet