rmc

Brunet & Neumann: La rémunération de Carlos Tavares est-elle justifiée ou indécente ? - 30/03

Carlos Tavares, le patron du groupe PSA Peugeot Citroën, a touché 5,24 millions d'euros l'année dernière. Sa rémunération a quasiment doublé entre 2014 et 2015. Eric Brunet pointe du doigt l'État, le seul actionnaire de Peugeot qui a refusé l'augmentation de Carlos Tavares au conseil d'administration. Cet homme, qui a permis à une entreprise privée et à l'État de gagner de l'argent, doit être récompensé. Laurent Neumann, lui, trouve que le salaire du patron de PSA n'est pas raisonnable. Certes, le groupe s'est redressé après avoir bénéficié d'une aide financière de la part de l'État, mais à la faveur d'une suppression de 17 000 postes. - Bourdin Direct, du mercredi 30 mars 2016, sur RMC.

Mise en ligne le 30/03/2016

Sur le même sujet