rmc

Brunet & Neumann: "La décision de l'Etat hypothèque sans doute l'avenir de la SNCF" - 03/06

Le gouvernement a cédé à la revendication des syndicats de la CGT à la SNCF concernant le temps de travail et par la même occasion, a désavoué Guillaume Pepy. D'après Eric Brunet, cette décision de l'exécutif aura certainement des conséquences. La SNCF est désormais en position de faiblesse face à ses concurrents car le statut des cheminots va peser sur son budget. Laurent Neumann, quant à lui, trouve que c'est légitime si l'Etat donne son avis sur la SNCF car il y verse une subvention annuelle de 10 milliards d'euros. Cependant, sa décision met en danger l'avenir de cette entreprise. - Bourdin Direct, du vendredi 3 juin 2016, sur RMC.

Mise en ligne le 03/06/2016

Sur le même sujet