rmc

Bruno Julliard : "Je ne pense pas que les attaques seraient aussi radicales si Anne Hidalgo était un homme"

Anne Hidalgo serait-elle autant critiquée si elle était un homme ? Non, pour le premier adjoint à la maire de Paris, Bruno Julliard. « Cependant, dit-il, je n’adhère pas à une sorte de victimisation et je ne pense pas que ce type d’arguments doit servir à la défendre ! Mais c’est une réalité ! Quand une femme fait preuve d’autorité, son procès en autoritarisme est plus rapide ! »

Mise en ligne le 12/06/2018

Sur le même sujet