rmc

Burkini: "Si une femme a envie de crever de chaud sous 30° sur le sable c’est son problème" Joëlle Dago-Serry

La Grande Gueule Joëlle Dago-Serry exprime son incompréhension face à la volonté de certains d'interdire le burkini. Pour la Grande Gueule la façon dont une femme s'habille ne regarde personne d'autre qu'elle: "Si une femme a envie de crever de chaud sous 30° sur le sable c’est son problème, moi je veux m’habiller comme je veux".

Mise en ligne le 26/08/2016

Sur le même sujet