rmc

Caricatures de Mahomet : " On ne peut pas le regretter, il fallait le faire en notre âme et conscience ! "

En 2006, il était directeur de Charlie Hebdo quand la rédaction a choisi de publier les caricatures de Mahomet. Une décision lourde de conséquences mais que Philippe Val, invité du Grand oral, ne regrette pas : "Ça valait le coup car on ne pouvait pas prévoir que dix ans plus tard, il y allait avoir ces assassinats odieux, ni imaginer qu’on allait laisser dépérir des libertés précieuses sous la contrainte de la peur. On ne peut pas le regretter, il fallait le faire en notre âme et conscience ! "

Mise en ligne le 31/01/2019

Sur le même sujet