rmc

"Ce n’est pas la faute du téléphone si on perd nos enfants sur la plage ! C’est notre responsabilité !", selon Fatima Aït-Bounoua

Depuis début juillet, 360 enfants ont été perdus puis ramenés à leurs parents, alors qu’ils se trouvaient sur des plages de Marseille. Selon les autorités présentes sur place, l’une des raisons qui explique ce chiffre, est que les parents sont trop collés à l’écran de leur téléphone. Notre GG Fatima Aït-Bounoua affirme que l’entière responsabilité des enfants perdus sur les plages reposent sur les parents.

Mise en ligne le 08/08/2019

Sur le même sujet