rmc

Cédric Herrou : "Si un gamin ne risque rien, je ne vais pas lui dire : ‘viens traverser le désert, viens passer la Méditerranée, car tu vas mourir !’"

S’il n’a pas hésité à accueillir des migrants chez lui, le militant Cédric Herrou explique ne pas vouloir accueillir bêtement tout le monde « Des gamins me disent via Facebook « Cédric je veux venir en France ». Mais je fais tout pour les en dissuader ! Si un gamin ne risque rien, je ne vais pas leur dire : « viens traverser le désert, va en Lybie te faire violer ! » J’ai la tête sur les épaules ! ».

Mise en ligne le 01/06/2018

Sur le même sujet