rmc

"Ces questions vestimentaires on eu un regain d’intérêt avec la loi 2004 sur les signes religieux. Au moins avec l'uniforme on ne se posera pas la question de la longueur des jupes ou de la connotation religieuse"

"Ces questions vestimentaires on eu un regain d’intérêt avec la loi 2004 sur les signes religieux. Au moins avec l'uniforme on ne se posera pas la question de la longueur des jupes ou de la connotation religieuse"

Mise en ligne le 04/06/2018

Sur le même sujet