rmc

Charles Consigny : "Le FN a une grande clémence pour Poutine"

D'après Mediapart, ce n'est pas 9 millions d'euros que le FN aurait voulu emprunté à une banque russe mais plus de 40 millions d'euros. Une probable créance qui dérange l'opinion publique. Pour Charles Consigny, ce prêt à l'étranger n'a rien de choquant puisque les banques françaises "ne prêtent plus d'argent à personne". Ce qui interpelle l'écrivain, c'est la provenance de cet argent. Elle illustre la clémence du FN pour la Russie et pour son action géopolitique (Syrie, Tchétchénie etc.). Un parti pris gênant pour un mouvement politique qui se dit indépendant de toutes structures : "Pour un parti qui prétend être celui qui n'a pas de chaînes et qui ne rend pas de comptes, je trouve que cela fait tâche" affirme-t-il.

Mise en ligne le 27/11/2014

Sur le même sujet