rmc

Christophe Dettinger écroué. Pour Jacques Maillot, un contrôle judiciaire suffisait !

Première nuit derrière les barreaux pour le boxeur de gendarmes. Le tribunal a décidé du renvoi de l’affaire ce mercredi soir. Mais Christophe Dettinger a été placé en détention provisoire en attendant son procès, conformément aux réquisitions du parquet. C’est une décision exagérée, pour Jacques Maillot : " Je reconnais qu’il aurait dû se présenter à la police immédiatement. Mais, un contrôle judiciaire aurait été suffisant ! "

Mise en ligne le 10/01/2019

Sur le même sujet