rmc

Comment fonctionnerait le crédit d'impôt pour les hébergeurs de réfugiés proposé par des députés de la majorité ?

Le députe LREM, Aurélien Taché, propose que les français qui hébergent des réfugiés qui ont un titre de séjour puissent déduire de leurs impôts jusqu'à 1500 euros par an pour les frais que cela peut occasionner. Un amendement au projet de budget 2019 cosigné par 58 députés LREM 

Mise en ligne le 08/10/2018

Sur le même sujet