rmc

Comment le fisc français a "offert" des millions de données à Google

Sur le site "impot.gouv.fr", une vidéo explique le fonctionnement du prélèvement à la source. Le problème, c'est que cette vidéo est hébergée par YouTube, qui appartient à Google. Le géant américain peut donc collecter des données sur les internautes pour mieux cibler ses pubs. Bien embêté, le fisc a finalement fait machine arrière.

Mise en ligne le 18/04/2018

Sur le même sujet