rmc

Commerces communautaires : "Encore un débat sur l’Islam !"

La mairie de Toulouse veut lutter contre la multiplication des « commerces communautaires » et utiliser son droit de préemption pour encadrer le nombre de restaurants kebabs et de boucheries halals dans la ville rose. Le but étant d’installer d’autres enseignes « plus diversifiées ». « Il faut que l’on m’explique comment on peut associer les mots « kebabs » et « communautarisme » ! », s’indigne Sacha, auditeur des GG. Pour lui, avec cette mesure, « on vise encore une ethnie, une religion ! ».

Mise en ligne le 26/02/2018

Sur le même sujet