rmc

Crise des migrants: "Les personnes qui sont arrivées répondent principalement à des situations de guerre, à un exil forcé"

Il y a un peu moins d'une semaine, Emmanuel Macron disait "Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde". Pierre Henry, directeur général de l'association "France terre d'asile" invité de M comme Maïtena, estime ce mardi que la part du budget consacrée à la demande d'asile ne représente "pas grand-chose".

Mise en ligne le 24/10/2017

Sur le même sujet