rmc

De plus en plus de Tanguy en France: "Malheureusement il n'y a que 7% des étudiants qui ont une place dans les logements du Crous"

Pour Pauline Rofas, vice-présidente de l'Unef, l'un des problèmes du phénomène de "Tanguy", ces jeunes qui vivent de plus en plus longtemps chez leurs parents, vient des logements Crous, dont seulement 7% des étudiants profitent. 

Mise en ligne le 05/02/2018

Sur le même sujet